Si l’intelligence artificielle (IA) est la science générale de l’imitation des capacités humaines, le machine learning (ML) ou apprentissage automatique forme une machine à apprendre.

Le Machine Learning est la capacité pour un ordinateur d’« apprendre » à améliorer ses performances pour résoudre des problèmes pour lesquels il n’avait pas été programmé. 

Le ML est apparu en 1951, mais n’a révélé sa puissance au grand public qu’en 1997, lorsque l’ordinateur Deep Blue a battu le champion d’échecs, Gary Kasparov. Depuis, cette science nous a apporté la voiture sans pilote, la reconnaissance vocale, les filtres antispam... Ces technologies sont aussi utilisées par des entreprises innovatrices pour déceler les infractions à la sécurité et les dangers potentiels.

Alors que l’esprit humain n’est capable de traiter que trois ou quatre dimensions, les algorithmes d’IA n’ont pas de limite. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une science propre au secteur, les applications potentielles du ML dans la construction sont donc vastes. 
Nous en abordons 2 ici : le generative design et l’analyse d’image. 

Generative Design

Le Generative Design permet de concevoir des bâtiments au-delà des limites de la créativité humaine. À partir de contraintes définies (géométriques, thermiques, comportements comportementales…), des algorithmes génèrent toutes les solutions remplissant les critères demandés. Les simulations, poussées à l’extrême, permettent ainsi d’anticiper les risques tout en réduisant les délais et les coûts.  

Analyse d’image

Une deuxième application qui aura un impact énorme sur la construction est le marquage et l’analyse d’images. La technologie peut être utilisée pour identifier et analyser les dangers, pour catégoriser et étiqueter les photographies du site… Elle peut même être utilisée pour identifier les personnes qui enfreignent les normes de sécurité.

Des possibilités multiples

D’autres applications peuvent inclure le tri des notifications, l’identification des matériaux manquants, l’organisation des documents, et même le pilotage de drones et la conduite de machines. Les possibilités sont pratiquement infinies.