home > BIM > Mesure de la maturité BIM

Bien évaluer pour mieux évoluer

La mesure de la maturité BIM d’une entreprise est assez complexe. Non seulement parce qu’elle est susceptible d’être variable au sein d’une même entreprise (dans le temps et à court terme, d’un département à l’autre, d’un siège à l’autre, d’un projet à l’autre, etc.) mais surtout, parce qu’il s’agit d’une mesure par rapport à un référentiel en perpétuelle évolution.

Même si cela fait donc encore aujourd’hui l’objet de recherches académiques, il est important de disposer d’une évaluation de cette maturité BIM. Qu’il s’agisse des objectifs de l’entreprise ou des objectifs de l’un de ses projets, il est indispensable de disposer d’un moyen de les mesurer. C’est le M d’un objet SMART. TASE dispose de l’expérience et des processus nécessaires pour évaluer la maturité BIM actuelle de toute entreprise et proposer les mesures adéquates afin d’améliorer celle-ci.

Road to BIM

S’il est difficile d’établir une échelle fixe pour évaluer la maturité BIM d’une entreprise, certains jalons peuvent néanmoins servir de points de repère.

À titre indicatif :

  • Certains outils utilisés par les équipes sont compatibles avec le BIM
  • L’entreprise prend dispose d’un groupe de travail BIM
  • Le BIM est déployé sur un projet pilote ou certains projets en cours
  • Le BIM est généralisé au sein de l’entreprise

Tase accompagne de nombreuses entreprises dans l’implémentation et la généralisation du BIM dans leurs méthodes de travail.

Capacité et Capabilité BIM des intervenants

La norme ISO19650 prévoit l’analyse de la capacité BIM et de la capabilité BIM des intervenants du projet.

Celles-ci peuvent s’évaluer à l’aide de listes de questions, de références attestées, de certifications et d’entrevues.

Les résultats de ces analyses constituent les données d’entrée d’une analyse des risques associés au BIM pour le projet en question dont résulteront des mesures préventives et correctrices.

La méthode S.M.A.R.T pour définir des objectifs

S.M.A.R.T. est un acronyme connu pour la gestion de projets au sens large. Cette méthode permet de considérer l’ensemble des critères permettant d’encadrer au mieux un projet BIM :

  • Spécifique : l’objectif doit être précis, à la fois simple à définir et adapté à la situation.
  • Mesurable : les outils qui permettront d’analyser les résultats doivent être mis en place dès le début. Des indicateurs fiables permettront aussi de suivre l’avancement du projet.
  • Acceptable : Votre objectif ou votre projet doit être suffisamment Ambitieux pour motiver l’équipe, mais il doit surtout être Accepté par l’ensemble des parties prenantes.
  • Réaliste : l’objectif doit être réalisable, c’est-à-dire qu’il doit être atteignable par chaque équipe ou chaque corps de métier.
  • Temporellement défini : Sans limites dans le temps, le risque de traîner en longueur, voire d’être mis de côté.

En somme, la méthode de définition d’objectif SMART présente l’avantage de ne négliger aucun aspect, elle est complète et permet de fixer orientation précise dès le début.