Acceuil > BIM > Qui est concerné par le BIM ?

Des avantages pour tous les acteurs de la construction et de l’immobilier

L’exploitation du BIM au quotidien peut apporter de nombreux bénéfices à tous les acteurs de la construction et de l’immobilier.

En construction ou en rénovation, le premier acteur concerné est le maître d’ouvrage. Il doit être le moteur et donner l’impulsion initiale pour entamer un projet BIM.

Il est primordial que la démarche BIM soit très vite validée par tous les intervenants du projet et que tous soient convaincus qu’ils vont y trouver des avantages.

Globalement, tous les acteurs de la construction et de l’immobilier ont, à des degrés divers, de nombreux intérêts à se lancer dans le BIM puis à l’exploiter quotidiennement.

Étude et Conception du bâtiment

Pour les Bureaux d’architecture, les Bureaux de stabilité, les Bureaux de techniques spéciales, les Bureaux de géomètres, les Bureaux d’infrastructures et Voiries & Réseaux divers, les Bureaux d’études acoustiques et les Bureaux de contrôle

Le BIM facilite la vérification, la modification et la validation de la conception du bâtiment.

Le modèle 3D permet aux différents auteurs de projet de le visualiser sous tous les angles pour étudier la conception dans tous ses détails, à toutes les étapes du projet.

À tout moment, les logiciels 3D permettent de produire des livrables 2D cohérents entre eux en temps réel, qu’ils soient graphiques ou non graphiques.

Le modèle 3D facilite également la vérification du respect des normes. Il permet des analyses et des simulations de performance grâce auxquelles il est possible d’optimiser les consommations du bâtiment à la réalisation et à l’usage.

Améliorer la qualité et la durabilité des bâtiments

Le partage des modèles 3D réalisés en premier lieu par l’architecte permettent aux bureaux d’études stabilité ou techniques de se baser sur des éléments déjà esquissés par l’architecte pour réaliser leurs études. Ils peuvent donc travailler plus vite et diminuer les risques d’erreurs.

Lorsque des modifications doivent être apportées par le bureau d’études, il peut très rapidement faire valider ou commenter sa proposition par l’architecte. Après validation, le partage du modèle 3D modifié avec l’architecte permet à ce dernier de gagner du temps et de réduire à nouveau les risques d’erreurs.

La centralisation des informations du modèle 3D (BIM 360 par exemple) simplifie la coordination de toutes les techniques ainsi que des études avant le début du chantier. Ceci garantit l’exactitude des estimations budgétaires et la cohérence entre tous les documents du dossier.

Enfin, le modèle 3D centralisé facilite également la livraison des dossiers as-built en fin de chantier.

Bureaux de contrôle

Dans un projet, la vérification du respect des règles de l’art par un bureau de contrôle agréé est essentielle. Elle se déroule dès la conception des ouvrages et jusqu’à la fin des travaux.

L’intégration du BIM dans cette discipline permet une évolution de ses pratiques et contribue à l’amélioration de la sécurité et des performances des projets. En particulier, l’usage d’une maquette numérique BIM permet au contrôleur :

  • D’avoir une compréhension plus complète du projet et cela notamment dans le cas d’architectures complexes
  • D’obtenir une meilleure visualisation des points de vigilance et des non-conformités grâce à l’envoi d’annotations localisées dans la maquette
  • De mettre en place une communication simplifiée avec tous les acteurs grâce aux commentaires associés
  • De développer une automatisation des vérifications de conformité réglementaire grâce à des outils spécialisés

Gestion de projet en amont et sur chantier

Pour les Maîtres d’ouvrage, Promoteurs, Assistants à la maîtrise d’ouvrage

Tout au long du projet, le BIM facilite le contrôle de la programmation, permet d’extraire des modèles 3D des données pour les comparer au programme des exigences.

Le maître de l’ouvrage peut dès lors contrôler et valider les données des modèles 3D. Cela lui permet de suivre son projet au plus près et d’intervenir quand il l’estime nécessaire.

Diminuer les coûts de construction

Le BIM permet d’intégrer les prix dans le modèle 3D. Une vérification des quantités pourra donc se faire en amont pour éviter les mauvaises surprises et respecter les contraintes de budgets liées au projet de construction ou de rénovation.

Si des modifications doivent être effectuées, le BIM permet une vérification des incidences budgétaires immédiate, pour effectuer un contrôle budgétaire en temps réel (cost control) et vérifier l’incidence des éventuelles demandes de changement (CRQ ou change requests).

Le modèle 3D sera utilisé pour contrôler l’évolution des coûts de la construction ou de la rénovation tout au long du chantier.

Réduire les délais de construction

Comme le BIM permet d’introduire le séquençage des travaux en phases dans le modèle 3D, une vérification du respect des délais de construction et des adaptations peut s’effectuer très vite et à tout moment. D’éventuels retards pourraient ainsi être identifiés et potentiellement évités.

Si des modifications doivent être effectuées, une vérification des incidences sur les délais peut intervenir en temps réel. Le modèle 3D est utilisé pour contrôler l’évolution du planning de la construction tout au long du chantier.

Améliorer les performances du projet et diminuer les consommations

Lors de la conception, plusieurs analyses et simulations peuvent être réalisées sans risque d’erreur grâce à la centralisation des données.

Ces analyses et simulations sont simples à effectuer et peuvent signifier à la fois une amélioration des résultats, des performances énergétiques plus élevées pour le bâtiment, ainsi qu’une diminution des consommations du bâtiment une fois en exploitation.

Construction du bâtiment

Pour les Coordinateurs sécurité santé

Le BIM permet d’anticiper et maîtriser les risques plus efficacement.

Le BIM permet une vision globale de la sécurité, intégrée au plus tôt dans la réalisation du projet. Si les risques liés à la circulation, aux zones de stockage, au travail en hauteur, etc. sont identifiés plus rapidement, leur maîtrise en est d’autant plus efficace.

Pour les Entrepreneurs et les Installateurs

La vision du chantier avant la construction est améliorée.

L’assemblage des modèles 3D permet aux entreprises d’analyser le projet avant le début de la construction, pour détecter d’éventuels problèmes, omissions, et/ou conflits inter-techniques non identifiés lors de l’étape de conception.

Le BIM permet de réfléchir et proposer des solutions avec les bureaux d’études avant toute mise en œuvre. La vision avant chantier donne la possibilité aux entreprises d’analyser plus facilement la situation géographique. Ils peuvent aisément vérifier où implanter leurs grues en vérifiant leur rayon d’action et, de même, où réaliser les zones de stockage pour travailler plus efficacement en toute sécurité.

Faciliter la construction des bâtiments

Le modèle 3D permet aux entreprises de réaliser des fabrications plus précises.

Les interventions des équipes de travail ainsi que les commandes et les livraisons sont planifiées aux moments adéquats. Ceci engendre une diminution des commandes inutiles, imprécises ainsi que la réduction des déchets.

Exploitation du bâtiment

Des Propriétaires, Syndicats de propriétaires, Entreprises de gestion & maintenance mieux informés et satisfaits

En fournissant l’ensemble des données disponibles relatives à tous les composants du bâtiment, le BIM et la maquette as-built permettent de gérer le bâtiment sur la base d’informations fiables, notamment pour :

  • la planification de travaux éventuels,
  • les contrats d’entretien,
  • les réparations,
  • les dates de mise en service,
  • la durée de vie des équipements,
  • etc. 

Toutes les informations collectées durant les études et le chantier figurent dans les modèles 3D. Ces informations sont alors triées pour constituer un modèle 3D as-built. Il sert de base au propriétaire pour la prise de possession et l’occupation du bâtiment ainsi que pour sa gestion, son exploitation, son entretien et sa maintenance.

Faciliter les rénovations de tous types de bâtiments

Grâce au BIM, les informations et plans de la situation existante sont fiables. Ceci n’est pas nécessairement le cas pour les projets qui n’ont pas fait appel au BIM.

Le grand âge éventuel d’un bâtiment à rénover n’exclut pas pour autant la mise en œuvre du BIM. Le BIM propose des technologies, comme les nuages de points réalisés par scanner 3D, pour réaliser de manière rapide et fiable les relevés nécessaires à la réalisation du projet de rénovation.

Ce nuage de points peut être utilisé dans un logiciel BIM pour devenir la référence pour les architectes et les bureaux d’études.

Une des contraintes majeures en rénovation consiste à éviter les « surprises ». Le BIM, avec une centralisation maximale des données permet de réduire ce risque.

En outre, la visualisation 3D associée au modèle 3D BIM permet au maître d’ouvrage d’identifier quelles parties du bâtiment restent accessibles pendant les travaux.